La mise en œuvre de l’ERP OeBS R12 au sein de multinationales ou de sociétés intervenant dans des environnements internationaux complexes s’accompagne systématiquement de nombreuses questions, tant d’un point de vue financier, que d’un point de vue système d’information sur la gestion des devises étrangères et leur impact comptable et financier.

Oracle e-Business Suite R12 fournit en standard tous les outils permettant de répondre aux besoins légaux de la gestion des devises étrangères.

Partie 1 : La gestion des taux de change dans Oracle
E-Business suite

taux de change

  • Les devises :

Oracle fournit en standard l’ensemble des devises codifiées suivant la norme ISO 4217. Le paramétrage proposé de base respecte les règles usuelles en matière de gestion des devises : nombre de chiffres après la virgule, précision de calcul.

Avant de pouvoir être utilisées, les différentes devises doivent être activées.

Il est également possible de créer à la demande de nouvelles devises utilisables dans l’application. Cette liberté peut par exemple être utile dans le cas de devises inflationnistes, qui peuvent être périodiquement réévaluées et qui changent à ce moment de code ISO.

Par exemple, le kwanza angolais a, à plusieurs reprises, changé de nom et de code ISO :

  • 1977-1990 : (ancien) kwanza, code AOK
  • 1990-2000 : nouveau kwanza, code AON
  • 1995-1999 : kwanza réajusté, code AOR
  • 2000 : kwanza, code AOA

Lors de la création d’une nouvelle devise, il faut alors renseigner tous les éléments déterminant des devises : le nouveau code devise, son symbole, ainsi que sa précision.

  • Les différents types de taux

Lors de la saisie d’une pièce comptable, l’utilisateur doit non seulement renseigner une devise et une date de taux de change, mais également un type de taux de change. Le type de taux de change constitue le référentiel de taux de change utilisé dans la pièce comptable.

  • Utilisateur : Le taux de change est rentré manuellement par l’utilisateur au moment de la saisie d’un mouvement en devise étrangère.
  • Spot : Le taux de change est entré dans la table des taux journaliers. Il correspond à un taux de marché.
  • Corporate : Le taux de change est entré dans la table des taux journaliers. Il correspond à un taux défini par la direction financière et applicable aux opérations de l’entreprise.
  • EMU fixed : Le taux de change de la devise est fixe et dérivé de l’euro. C’est le cas pour l’ensemble des anciennes devises des pays ayant basculé à l’Euro : Franc français, Franc belge, Lire italienne, Deutsch Mark allemand… mais aussi pour différentes devises anciennement dérivées du Franc : Franc pacifique (XPF), Franc CFA BEAC (XAF), Franc CFA BCEAO (XOF), Franc comorien (KMF).
  • Autres : Il est possible de définir à la demande des nouvelles typologies de taux de change. De nouvelles typologies de taux sont très souvent créées pour charger des taux à partir d’une source extérieure : Reuters, BCE, …
  • Saisie des taux de change

Les types de taux de change Spot, Corporate ou Autres (définis à la demande) s’appuient sur la table des taux de change.

Cette table peut être alimentée manuellement dans le cas d’entreprises comptabilisant peu de mouvements en devise étrangère, mais il est généralement conseillé de l’alimenter automatiquement en s’appuyant sur des données externes. De nombreux organismes publics ou privés peuvent fournir quotidiennement les taux de change, qui peuvent être chargés par interface : Coface, Banque de France, Reuters…

Oracle propose des fichiers web ADI permettant d’intégrer les taux de change. Afin d’industrialiser leur import, Oracle met également à disposition une table d’Open interface pour les taux de change: GL_DAILY_RATES_INTERFACE.

Aucun taux de change ne peut être saisi pour les monnaies définies comme EMU fixed, puisque le taux de change est fixe par rapport à l’EURO.

Les taux de change peuvent être saisis par date ou pour des fourchettes de dates, ce qui permet d’utiliser le même taux de change pour toutes les dates de la fourchette.

  • Gestionnaire de taux de change

L’ensemble des fonctionnalités de gestion des taux de change a été rassemblé sous un écran web unique :

  • Taux journaliers
  • Taux historiques
  • Paramétrage des types de taux

La mise à disposition d’un écran web unique permet de confier l’administration des taux de change à une organisation dédiée de l’entreprise : généralement le service trésorerie.

En savoir plus